A se lécher les tétons, elles en finissent à se gouiner comme des furies

A se lécher les tétons, elles en finissent à se gouiner comme des furies Il en faut du temps pour que cette brune aux énormes loches se laisse convaincre par son amie de venir faire un petit tour dans la chambre… mais la gouine a les arguments qu’il faut, et la poitrine de sa cible l’a tellement émoustillée. Voilà donc la débutante asticoter les mamelons de son initiatrice pendant qu’elle lui glisse une main hasardeuse dans la culotte. Les baisers sont langoureux et l’atmosphère se réchauffe vite ! String baissé aux genoux et le cul bien cambré, elle redécouvre les plaisirs de l’anulingus et du cunni. C’est définitivement meilleur quand c’est prodigué par une autre meuf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *